PFD Tracer

Cette application permet de tracer l’évolution de la PFD suivant la périodicité et le taux de couverture de diagnostic (DC) des essais. L’animation a pour objectif de montrer l’influence de la périodicité des tests complets et partiels dans l’évaluation du SIL atteint. Si elle est régulièrement soumise à l’essai, la PFD d’un système, relatif à la fonction de sécurité spécifiée, est représentée par ou courbe en dents de scie avec un large éventail de probabilités allant de faible (juste après un essai) à un maximum (juste avant un essai).
PFD Tracer © Ciutat 2021
--> Votre navigateur est trop ancien - Utiliser chrome ou Firefox à jour
MTBF du :

Tests Partiels:
%
Lorsque la fréquence de sollicitation de la fonction instrumentées de sécurité (SIF) n’est pas plus grande que une par an et pas plus grande que le double de la période des tests complets (proof test), la fonction de sécurité est dite à faible sollicitation. Il s’agit du mode de fonctionnement le plus répandu dans les industries de processus.
Dans ce mode de fonctionnement, le SIL atteint sera fonction de la probabilité moyenne de défaillance dangereuse à la sollicitation (PFDavg). La fonction étant faiblement sollicité, la mise en œuvre d’essais permet de déceler les fautes dormantes. 
Les contrôles et tests périodiques (test d’épreuve, examen, test fonctionnel, contrôle visuel, inspection) sont des essais manuels effectués périodiquement et destinés à déceler les défaillances dangereuses latentes (λdu) qui n’ont pas été détectées par les tests automatiques (λdd).
Sécurité fonctionnelle
Les procédures de test doivent rester simples et facilement vérifiables. Les essais périodiques seront utiles pour les composants peu sollicités et simples, généralement sans électronique et dépourvus d’autodiagnostic.
A noter que les tests automatiques sont plus intéressants que les tests périodiques (Ti) dans le sens où ils ne demandent pas d’intervention humaine. En effet, en s’exécutant de manière automatique, ils n’injectent pas de nouvelles défaillances systématiques au moment de leur exécution, contrairement aux tests périodiques, qui à travers les interventions humaines sont enclins à introduire des défaillances.